La Loi Denormandie à Lyon : un apport attrayant pour le développement au cœur de la ville

Avec l’application de la Loi Denormandie depuis janvier 2019, de nombreux investissements sont accessibles dans le domaine immobilier au sujet de logements anciens à rénover. À Lyon, où la croissance démographique s’accentue d’années en années, il est nécessaire de revaloriser son centre-ville, avec l’instauration possible d’investissements avantageux en de nombreux points, sous des conditions prévues par cette Loi.

Qu’est-ce que la Loi Denormandie présente à Lyon ?

La Loi Denormandie, dont le nom provient de l’actuel Ministre de la Ville et du Logement, est entrée en vigueur en janvier 2019, permettant de compléter la Loi Pinel ancienne en permettant aux anciens logements ancrés dans le centre-ville d’être rénové pour un investissement locatif avantageux à la fois pour l’investisseur mais aussi pour le locataire. Ces derniers doivent avoir été achetés entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021.
Cet investissement doit pouvoir répondre au marché actuel de l’immobilier mais aussi répondre à des demandes très larges, dont la motivation principale reste objective. L’acquéreur ou l’investisseur pourra soit s’assurer lui-même de la réhabilitation d’un logement éligible à la Loi Denormandie à Lyon, ou alors contacter un promoteur professionnel qui trouvera le bien adéquat et prendra en charge les travaux qui correspondent à un décret assez strict.

Des avantages variés de la loi Denormandie à Lyon

L’avantage premier d’un investissement immobilier grâce à la Loi Denormandie à Lyon concerne la réduction d’impôts intéressante pour l’investisseur. En effet, selon la location du logement fait entre 6 ans et 9 ans, 2 % du montant de l’investissement lui seront accordés par an, puis 1 % supplémentaire jusqu’à 12 ans. Le prix de l’investissement ne doit cependant pas dépasser les 300 000 euros, travaux inclus. Un simulateur est disponible en ligne afin d’avoir une idée de la remise fiscale.
Deuxième intérêt : la possibilité de redonner un dynamisme dans les centres-villes qui sont de plus en plus abandonnés au profit des habitations en périphérie de la ville ou dans des quartiers résiduels aux extrémités du territoire communal. L’investisseur pourra choisir entre les 222 villes signataires, dont Lyon en fait partie.
Enfin, la rénovation peut parfois coûter moins cher à l’investisseur qu’un appartement acheté neuf en centre-ville. Il pourra alors proposer un prix plus attractif pour son loyer, ce qui a pour conséquence d’intéresser de nombreux futurs locataires désirant s’installer en ville.

Les conditions d’éligibilité à la loi Denormandie à Lyon

La loi Denormandie à Lyon applique quelques conditions que l’investisseur se doit de respecter : il faut tout d’abord que les logements ont bien été acquis entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021. De plus, ils doivent être situés en « cœur de villes » des communes signataires ou des villes accompagnées par l’Etat pour l’Opération de Revitalisation du Territoire (ou ORT).
Les travaux devant représenter 25 % du coût total de l’investissement. Cette opération comporte soit une amélioration des performances énergétiques de 30 % pour les maisons et de 20 % pour un appartement, soit une réalisation de deux des cinq travaux énumérés ci-après : isolation de la toiture, des fenêtres ou des murs, ou un changement du système de chauffage ou du système de production d’eau chaude. Selon certaines conditions, les travaux peuvent bénéficier d’une baisse de la TVA.
Les ressources du locataire et le loyer ne doivent pas dépasser un certain prix, le logement devant être loué minimum 6 ans, 9 ans ou bien 12 ans afin de pouvoir bénéficier des avantages de la Loi Denormandie à Lyon.

La Loi Denormandie à Lyon : un investissement justifié

Le développement des secteurs technologiques de pointe, de la chimie environnementale ou de la santé pour n’en citer que trois permettent à la ville de Lyon de s’épanouir économiquement. Cela permet également l’accroissement de la population en ville, qui auront besoin de s’installer au cœur de cette dynamique pour des raisons de proximité de leur lieu de travail ou profiter des transports en commun. Par ailleurs, de nombreux sièges sociaux d’entreprises y sont implantées comme Renault Trucks ou Sanofi.
Lyon se situe à la 8e place dans le classement des meilleurs endroits pour investir dans l’immobilier, car elle possède un bon emplacement géographique : en effet, la ville se trouve à deux heures de Paris et de Genève. 25 % des emplois de la région proviennent de Lyon et des alentours, ce qui lui assure la deuxième position dans le classement du PIB (ou Produit Intérieur Brut) de la France.
Côté urbanisme, le développement est à son paroxysme avec le projet Lyon Confluence, qui va permettre de doubler la population dans son centre, ce qui est un investissement très intéressant pour les acquéreurs immobiliers. De plus, le projet Lyon Carré de Soie va garantir l’installation de 30 000 personnes dans la ville d’ici une dizaine d’années. La Loi Denormandie à Lyon va se placer sous le signe du développement et de la modernité.